Cheval de guerre

Mis à jour : juil. 20

Michael Morpurgo


EMOTION, SENTIMENT, FORCE ET PERSEVERANCE

Été 1914. Dans la ferme de son père, en Angleterre, Albert grandit en compagnie de son cheval, Joey. Pendant ce temps, d’immenses armées se préparent à s’affronter dans le cauchemar de la guerre. Dès lors, le destin de Joey est tracé. Vendu par le père d’Albert aux soldats anglais, il va devoir survivre dans l’enfer des champs de bataille. Joey le cheval de ferme, devenu cheval de guerre, en 1914, nous raconte son histoire, avec simplicité. Témoin de la Grande Guerre, il va vivre l’horreur des combats auprès des Britanniques, des Allemands, ou du côté des Français. Pour lui, soldats, paysans, officiers, vétérinaires ne sont pas des ennemis, mais des hommes, chez qui il rencontre la bonté comme la méchanceté. Joey partage leurs souffrances et leurs peurs, et sait leur redonner de l’espoir.


"- Moi, je vous le dis, mes amis ; je vous dis que je suis le seul homme sain d'esprit de ce régiment. C'est les autres qui sont fous, mais ils ne le savent pas. Ils font la guerre et ils ne savent pas pourquoi. C'est pas de la folie, ça ? Comment un homme peut-il en tuer un autre, sans vraiment savoir pour quelle raison, si ce n'est qu'il porte un uniforme d'une autre couleur et parle une langue différente ? Et c'est moi qu'on trouve fou ! Vous deux, vous êtes les seules créatures raisonnables que j'ai rencontrées dans cette guerre absurde ; comme moi, la seule raison pour laquelle vous êtes ici, c'est qu'on vous y a amenés."

L'avis de Sophie, bibliothécaire

La première édition de ce roman date de 1982 en Angleterre et 1985 pour la traduction française.

Ce roman jeunesse aborde le thème précieux de l'amitié entre un enfant et un cheval, mais cela va beaucoup plus loin vu le contexte historique de la narration.

On y parle de guerre et de mort, de l'histoire de notre pays avec la Première Guerre mondiale.

Le narrateur est Joe, un cheval magnifique, qui va vivre mille vies, en passant de main en main, vivre mille cauchemars en tant que cheval de guerre, rencontrer des hommes, des enfants, des bons, des mauvais....

Histoire captivante du point de vue animal, le désir de survie, l'amitié et l'admiration pour ses congénères, et le rapport à l'humain si remarquablement inné et instinctif.

Une belle histoire mais beaucoup de scènes sombres en cette période difficile.


L'avis de Christiane, bibliothécaire bénévole

L’originalité de cette fiction tient en grande partie au fait que la Grande Guerre est narrée du point de vue du cheval, et donne ainsi une perception particulière de ce conflit meurtrier.

Plus qu’un roman historique, ce livre est d’abord un beau roman d’amitié, et ses 30 ans d’âge n’ont pas pris une ride.

Les belles illustrations de François PLACE sont en parfaite harmonie avec le récit, l’écriture est simple et fluide et la lecture très plaisante. Et de plus, ça se termine bien pour Joey !!!

A mettre entre toutes les mains, jeunes et moins jeunes.


Ce roman est recommandé par l'Éducation nationale pour le cycle 3 de l'école primaire (CM1-CM2) et en classe de 4e.


Roman Jeunesse : 10 à 15 ans

Editions Folio Junior

Parution le 14 novembre 2019

208 pages


Et pour aller plus loin après la lecture du livre, découvrez le film adapté au cinéma en 2012 par Steven Spielberg, dont voici la bande annonce :


Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube