Dans la forêt

Jean Hegland


Ecrit en 1996 et traduit en français en 2017, Dans la forêt frappe par sa puissance visionnaire.


Rien n'est plus comme avant : le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé, plus d'électricité ni d'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient.

Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt.

Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses.




"Il est mort en même temps que le soleil se couchait. Nous l'avons tenu, nous avons caressé son visage et lui avons parlé comme les mères parlent à leurs enfants malades, leur promettant que ça irait, leur murmurant les mensonges qui se transcendent eux-mêmes, deviennent une sorte de vérité simplement par la force de l'amour ou la nécessité qui les commande. Il a écouté ces mensonges et a essayé de se reposer."

L'avis de Sophie, bibliothécaire

"Dans la forêt" est dans l'air du temps... Un épidémie, une presque fin du monde, comment y survivre, être indépendant, se protéger des autres et continuer son chemin.

Un roman d'anticipation, une vision post-apocalyptique, qui nous projette vers un avenir sombre mais plausible, qui flirte avec la peur, l'incompréhension et l'essentiel. Une très belle écriture, pour nous décrire les choix de deux jeunes filles qui se retrouvent seules face à ce monde qui s'écroulent.

La forêt est le 3ème personnage de ce roman, la pièce maitresse qu'il faudrait préserver.

Ce livre nous interpelle forcément car il frôle l'actualité, et nous questionne : sommes nous armer pour survivre ? aurons nous l'intelligence du coeur pour faire les bons choix pour la survie ? aura-t-on la capacité d'adaptation essentielle pour redémarrer et vivre différemment ? Et surtout, doit-on attendre d'en arriver là ?

Un roman tout en lenteur et délicatesse, frappant, fort, dur et émouvant. Une très belle écriture, lisse, fluide et poétique.


Roman Américain

Traducteur : Josette Chicheportiche

304 pages

Edition Gallmeister

Parution le 3 janvier 2017


Prix :

Le roman est lauréat du Prix de l'Union Interalliée 2018 dans la catégorie "romans étrangers" et du prix des lecteurs du pays de Mortagne.


Ce qu'ils en pensent :

La Presse - 23 mars 2017

Un roman superbement écrit qui alterne intensité et lenteur, mais aussi une oeuvre bouleversante et terriblement oppressante.


Telerama - 08 février 2017

Il faut se laisser happer par ce livre-refuge aussi dévorant que régénérant, qui montre qu'on peut toujours se fabriquer un nid douillet avec des broussailles.



Adaptation cinématographique : "Into the forest", avec Ellen Page et Evan Rachel Wood dans les rôles principaux :


L'auteur nous parle de son livre :


Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube