Et les vivants autour

Barbara ABEL

Le nouveau thriller psychologique de Barbara Abel.

Voilà quatre ans que l’ombre de Jeanne plane sur eux.

Comme s’ils n’avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu’elle était morte pour de faux.


Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé.

Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…


« La passion s’exprime toujours dans la démesure, on se croit unique, on a l’impression de vivre un truc exceptionnel. Tout prend des proportions extrêmes, le bon comme le mauvais, on vit a cent à l’heure, on regarde les autres avec pitié parce qu’on se dit qu’ils ne peuvent pas comprendre. Et puis, finalement, on arrive au bout de ses limites. En vérité, on se lasse de tout, même de l’excès. »

L'avis d'Aurélia, lectrice passionnée

C’est le premier titre de cette auteure que je découvre.

Comme à mon habitude je n’ai pas lu la 4ème de couv, juste survolé quelques avis à son bénéfice.

J’avais envisagé d’en interrompre la lecture, trouvant la mise en place des différents protagonistes un peu bof... un peu inquiète de découvrir une histoire triste et anxiogène... et puis... la magie a opéré puisque j’ai dévoré quasi d’une traite !

Donc un très bon livre dont le sujet aurait permis bien des possibilités et qui nous emmène là où on ne pensait pas.

Chacun y est dépeint dans l’empathie et n’en n’est pas moins antipathique ; sauver les apparences en est le fil conducteur.

Les pourquoi et les comment sont vite évidents mais ça n’enlève rien à l’envie d’aller au bout.


Roman Policier - Thriller Psychologique

Editions Belfond

Parution le 5 mars 2020

448 pages


Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube