Gardiens des cités perdues

Shannon MESSENGER

Prix Babelio Jeunesse pour le tome 8 "Héritages"


Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde. Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée : elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?


La magie, c'est un concept stupide inventé par les humains pour essayer d'expliquer des phénomènes qu'ils ne comprennent pas
Très bien, je suis une elfe. Est-ce que je dois aider Frodon à détruire l’anneau pour sauver la Terre du Milieu ? Ou bien aller fabriquer des jouets au Pôle Nord ?

L'avis de Sophie, bibliothécaire

Ça fait maintenant quelques jours que j'ai débuté la série Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger, et je me régale.

Difficile de lâcher le livre, extrêmement difficile de ne pas les enchainer, difficile de laisser Sophie, Fitz, Dex et les autres ne serait ce qu'une heure ou deux.

Vous aurez compris qu'une fois plongé dans le monde magique de Shannon Messenger, on est happé, et que notre vie est mise entre parenthèse.

De la magie certes, un monde elfique impressionnant, des lois et des règles qui font rêver pauvres humains que nous sommes, des ogres, des nains, des gnomes, des alicornes, des pouvoirs plus prestigieux les uns que les autres...

Mais au delà de ce monde excitant, et de la magie plein les yeux, Shannon Messenger nous fait frissonner par l'intrigue et les émotions qui s'entremêlent tout au long des aventures de nos jeunes héros.

Alors oui c'est une série jeunesse (à partir de 9 ans), tout comme Harry Potter qui a conquis le coeur de nombreux adultes, il en va de même pour Gardiens des cités perdues. Il n'y a pas d'âge pour découvrir la fantasy, et s'en imprégner.

J'ai entamé le tome 4 hier, je ne suis donc pas au bout de la série qui compte 8 tomes à ce jour + 3 ouvrages de "nouvelle" bonus.

Je partage cette lecture avec mon fils de 11 ans, qui a juste terminé le tome 1. Il adore !

Donc, c'est aussi un bon moyen d'échanger avec nos enfants, il y a tellement à dire que l'on peut en discuter des heures !

Laissez vous tenter !



Roman Jeunesse

Edition Lumen, (réédition par Pocket Jeunesse)

Parution chez Lumen :

Tome 1 Gardiens des cités perdues le 15/05/ 2014 - 517 pages

Tome 2 Exil le 15/01/2015 - 572 pages

Tome 3 Le grand brasier le 05/11/2015 - 597 pages

Tome 4 Les invisibles le 02/06/2016 - 655 pages

Tome 5 Projet Polaris le 16/02/2017 - 672 pages

Tome 6 Nocturna le 16/11/2017 - 768 pages

Tome 7 Réminiscences le 15/11/2018 - 766 pages

Tome 8 Héritages 14/11/2019 - 763 pages - Prix Babelio Jeunesse 2020


Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube