Jour 15 - Les déracinés

Catherine BARDON


Calendrier de l'avent littéraire

Coups de coeur des lecteurs #15


Autriche, 1931. Lors d'une soirée où se réunissent artistes et intellectuels viennois, Wilhelm, jeune journaliste de 25 ans, a le coup de foudre pour Almah. Mais très vite la montée de l'antisémitisme vient assombrir leur histoire d'amour. Malgré un quotidien de plus en plus menaçant, le jeune couple attend 1939 pour se résoudre à l'exil. Un nouvel espoir avant la désillusion : ils seront arrêtés en Suisse. Consignés dans un camp de réfugiés, ils n'ont qu'un seul choix : faire partie des 100 000 Juifs attendus en République dominicaine après l'accord passé par le dictateur local Trujillo avec les autorités américaines. Loin des richesses de l'Autriche, la jungle sauvage et brûlante devient le décor de leur nouvelle vie. L'opportunité de se réinventer ?




Je découvrais peu à peu ce que je n'avais pas soupçonné : le travail physique rend heureux. Non seulement cela vide la tête des pensées moroses et obsédantes, mais nos réalisations concrètes étaient immensément gratifiantes. Chaque pierre posée, chaque toit terminé, chaque mètre de route tracé, chaque puits creusé était une victoire sur la nature et le néant, un accomplissement total et totalement décisif, un pas en avant qui construisait notre nouvel univers. Notre rêve de bâtir une ville se concrétisait.

L'avis de Christiane, bibliothécaire bénévole à Saint-Baldoph

Vienne, 1938. Alors qu’Hitler annexe l’Autriche (l’Anschluss), Wilhelm, Almah et leur petit Frederick sont contraints de fuir leur pays natal ; parce que juifs, ils craignent pour leur vie et décident de rejoindre l’Amérique, terre de tous les espoirs. Commence alors pour eux une odyssée désespérante et humiliante à travers l’Europe de l’Ouest, la traversée de l’Atlantique, et le rejet des Etats-Unis où les quotas très restrictifs d’immigration juive ont été décrétés. En désespoir de cause, la famille atterrit en République Dominicaine et va petit à petit reconstruire sa vie ; rien de facile car il faut partir de rien mais l’espoir d’une vie meilleure et libre sous-tend tous leurs actes.

Servie par une très belle écriture, cette fresque vibrante et passionnante a été lauréate du 32ème festival du 1er roman de CHAMBERY.


Roman

Editions Les Escales

Parution le 3 mai 2018

624 pages

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout