Là où chantent les écrevisses

Mis à jour : août 3

Délia OWENS


UNE ODE A LA NATURE, UN RAPPEL DE L'ESSENTIEL...

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur " la Fille des marais " de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n'est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.

A l'âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l'abandonne à son tour.

La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie.

Lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même...


Un marais n’est pas un marécage. Le marais, c’est un espace de lumière, où l’herbe pousse dans l’eau, et l’eau se déverse dans le ciel. Des ruisseaux paresseux charrient le disque du soleil jusqu’à la mer, et des échassiers s’en envolent avec une grâce inattendue – comme s’ils n’étaient pas faits pour rejoindre les airs – dans le vacarme d’un millier d’oies des neiges.

L'avis de Sophie, bibliothécaire

Un magnifique roman, une ode à la nature, et un retour à l'essentiel.

Survivre, grandir, apprendre, ne faire qu'un avec la nature et le marais, c'est la vie de Kya, cette gamine livrée à elle même qui doit combattre la faim, la solitude, la peur, et se construire malgré tout.

Mais il y a le marais, ses oiseaux, ses plantes, ses coquillages et la mer...

Mille et une sources de bonheur, mille et une ressources pour survivre.

Kya devra aussi faire face à la bêtise humaine, aux préjugés, à ce racisme envers les gens du marais... Kya devra se construire, s'instruire, être la plus forte.

Ce premier roman à l'écriture poétique et agréable, c'est tout ça, un voyage vers les années 60/70 dans ce monde particulier des marais que peu comprennent faute de savoir...

Laissez vous tenter, le voyage est magnifique !


L'avis de Christiane, bibliothécaire bénévole

Parallèlement à ce voyage initiatique dans le marais, l’auteure nous conte l'enquête liée à la mort de Chase, et le procès qui s’en suit. Elle nous décrit efficacement comment les préjugés peuvent influencer le jugement des hommes, comment un témoignage peut être différemment interprété selon l’état d’esprit des protagonistes. 

La plume délicate et sensible de l’auteure nous offre un magnifique roman, parfait hymne à la nature mais surtout une histoire de profonde solitude, d’abandon, d’injustice, enfin de reconstruction, de résilience pour Kya ; il y a un air de similitude avec « Turtle », (My absolute Darling) mais en moins sordide…

Un vrai bonheur de lecture.


Roman (étranger)

Publication le 2 janvier 2020

Edition Le Seuil

480 pages



L'auteur :

Delia Owens est née en 1949 en Géorgie, aux Etats-Unis. Diplômée en zoologie et biologie, elle a vécu plus de vingt ans en Afrique et a publié trois ouvrages consacrés à la nature et aux animaux, tous best-sellers aux USA.

Là où chantent les écrevissesest son premier roman. Phénomène d'édition, ce livre a déjà conquis des millions de lecteurs et poursuit son incroyable destinée dans le monde entier. Une adaptation au cinéma est également en cours.


Ce qu'ils en pensent :

" Un roman à la beauté tragique. "The New York Times Book Review


" Une histoire déchirante, un hymne sublime à la nature et à la solitude. "Entertainment Weekly


" Un premier roman magnifique. "People

Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube