L'Ickabog

J.K. ROWLING

Haut comme deux chevaux. Des boules de feu étincelantes à la place des yeux. De longues griffes acérées telles des lames. L'Ickabog arrive...

La Cornucopia était un petit royaume heureux.

On n'y manquait de rien, le roi portait la plus élégante des moustaches, et le pays était célèbre pour ses mets délicieux : Délice-des-Ducs ou Nacelles-de-Fées, nul ne pouvait goûter ses gâteaux divins sans pleurer de joie !

Mais dans tout le royaume, un monstre rôde : selon la légende, l'Ickabog habitait les Marécages brumeux et froids du nord du pays. On disait de cette créature qu'elle avait de formidables pouvoirs et sortait la nuit pour dévorer les moutons comme les enfants. Des histoires pour les petits et les naïfs ? Parfois, les mythes prennent vie de façon étonnante...Alors, si vous êtes courageux et voulez connaître la vérité, ouvrez ce livre, suivez deux jeunes héros déterminés et perspicaces dans une folle aventure qui changera pour toujours le sort de la Cornucopia.


Les mensonges s'ajoutaient aux mensonges qui s'ajoutaient aux mensonges. Quand on commençait à mentir, il fallait continuer, et puis c'était comme être le capitaine d'un bateau qui prend l'eau, toujours à combler des trous dans la coque pour éviter le naufrage.

L'avis de Sophie, bibliothécaire

Un conte pour enfants, qui démarre énormément dans le thème du conte ou tout est beau, tout est angélique et ou la vie est extraordinaire. Ce constat est un peu déroutant, on a l’impression de lire un conte de fée pour des enfants de 5 ans.... Mais ce n’est que le début ! L’histoire s’étoffe en effet, on y découvre donc un roi niais et naif, deux subordonnés cupides, avides de pouvoir et stupides. A travers une légende parlant d’un monstre effrayant « l’ickabog », JK Rowling fait l’apologie du bien et du mal, des croyances, de ce que l’on veut nous faire croire mais qui n’existe pas, de la poudre aux yeux qui est jetée aux visages des villageois pour mieux les appauvrir et les rendre plus miséreux alors qu’ils pensent que c’est pour leur bien. On ne peut que faire le lien avec la fameuse grenouille qui sautera si on veut la mettre dans une casserole d’eau bouillante, question de survie ! mais si on la met dans une eau tiède, elle restera jusqu’à ce que la température augmente et qu’elle meurt.... A MEDITER. C’est le message de ce conte, qui est un joli rappel à mon sens de ce que vit notre humanité actuellement....

Pour petits et grands !!!!


Roman jeunesse à partir de 8 ans

Parution le 3 décembre 2020

352 pages

Editions Gallimard

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout