Les mains de Louis Braille

Hélène JOUSSE


Qu’est-ce qu’un destin, sinon une vie qui fait basculer celle des autres ?

Veuve depuis peu, Constance, la quarantaine, auteur de théâtre à succès, se voit confier l’écriture d’un biopic sur Louis Braille par son producteur et ami Thomas. Assistée d’Aurélien, mystérieux et truculent étudiant en histoire, elle se lance à cœur perdu dans une enquête sur ce génie oublié, dont tout le monde connaît le nom mais si peu la vie.

Elle retrace les premières années de Louis Braille, au tout début du XIXesiècle, ce garçon trop vif qui perd la vue à l’âge de trois ans à la suite d’un accident. Déterminé à apprendre à lire, il intègre l’Institution royale des jeunes aveugles. Mais dans ce bâtiment austère et vétuste, où les petits pensionnaires sont élevés à la dure, nul n’entend leur enseigner la lecture. Et pour cause  : il n’existe aucune méthode. Constance découvre le combat de Louis pour imaginer la lecture au bout des doigts, jusqu’à l’invention, à même pas dix-huit ans, du système qui a révolutionné depuis la vie de tous les aveugles.

Dans ce roman, hommage à ce garçon dont le génie n’avait d’égale que la modestie, Hélène Jousse entremêle les vies et les époques et explore la force de l’amour, sous toutes ses formes.


"Ne laissez pas une idée s'envoler parce que vous ne lui prêteriez pas l'attention qu'elle mérite, elle ne repassera peut être pas"
Louis veut que les aveugles deviennent des êtres libres, et il est convaincu que cette liberté passe par la lecture.
ll ne veut pas de ça, Louis, il veut du mieux, du beaucoup mieux, et s'il osait dire du pareil... Oui, du pareil à eux, ceux qui voient, ceux qui lisent. Que ce soit tout pareil dans leur tête d'aveugle, plein de mots, d'images de mots, de pensées de mots. On ne peut rien sans les mots. On ne peut rien sans lire les mots.

L'avis de Sophie, bibliothécaire

Un premier roman pour l'auteur, mais quel premier roman !

Un roman d'une grande sensibilité et d'une puissante humilité, une biographie d'un nom, Braille, car tout le monde connait ce nom, mais si peu l'homme ou l'enfant qui se cache derrière.

Et c'est l'enfant qui est mis en exergue dans ce roman, c'est l'enfant sensible, doué, mature et qui n'aura qu'un but dans la vie : lire et permettre à ses semblables de lire.

On est très vite happé par l'histoire ou les chapitres sont très courts et nous mènent à l'essentiel. On alterne entre aujourd'hui avec Constance, qui veut raconter la vie de Louis, et hier, avec Louis enfant, sa vie, son accident, sa construction en tant qu'humain, en tant qu'aveugle, l'histoire de ce pensionnat pour aveugle, sa renommée, son devenir.

Une belle page du passé qui nous dévoile un être d'exception, et c'est ce personnage qui fait que ce roman est une réussite. On aime Louis, on le voit à travers les yeux de Constance, c'est superbement mis en scène.

Alors, n'hésitez pas à en apprendre plus sur Louis Braille, il le mérite, et bravo à l'auteur pour la qualité de ses recherches et cette très belle biographie.


Roman

Parution le 6 février 2019

Editions JC Lattès

350 pages


Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube