Les Victorieuses

Laetitia COLOMBANI


LE PALAIS DE LA FEMME N'EST PAS UNE LEGENDE...

À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate  : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out.

Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité  : «cherche volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d'y répondre.

Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d'une tasse de thé, d'une lettre à la Reine Elizabeth ou d'un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.


Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l'Armée du Salut en France, elle rêve d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou  : leur construire un Palais.


Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.


Les obstacles ne sont que des cailloux sur la route, lui dit-il. Le doute fait partie du chemin. Le sentier n'est pas uniforme, il y a des passages agréables, des tournants raboteux et pleins d'épines, du sable, des rochers, avant les prairies couvertes de fleurs... Il faut continuer d'avancer quoi qu'il en coûte.

L'avis de Sophie, bibliothécaire

Connaissez vous Blanche Peyron ? Un personnage exceptionnel, une combattante, une force, une icône qui a fait de l'armée du salut son combat et sa raison de vivre.

Un roman très bien écrit qui passe de l'époque de Blanche et son combat pour les pauvres, pour les femmes en particulier au siècle dernier, à nos jours, ou l'on retrouve Solène, qui fait un burn out, et qui pour s'en sortir va faire du bénévolat...

Des histoires de femmes, d'entraide, de pauvreté mais aussi de richesse intérieure.

J'ai trouvé ce livre magnifique, par sa simplicité mais aussi par la force des rapports humains qui apportent un tout, qui permettent de se retrouver, de s'extraire de soi et de vivre aussi pour les autres.

Chacune apporte aux autres, les mots de Solène feront tomber des barrières, les attentions des autres reconstruiront Solène, un échange, des mots, du partage et à plusieurs on est plus fort.

Le parallèle avec la vie des époux Peyron est tout simplement magique, et le lien qui réunit les 2 époques est superbe !

Vous aurez compris que j'ai aimé et que je vous recommande cette belle lecture !



Roman

Editions Grasset

224 pages

Parution 15 mai 2019


Extrait de la Grande Librairie du 16 mai 2019


Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube