Nos résiliences

Agnès MARTIN-LUGAND


Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ?



"Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d'avant et d'après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d'essentiel. Aucune projection dans l'avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j'avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l'étouffer, l'éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir."










Je m’étais convaincue que cela passerait après quelques jours. Mais non. Stagnation. Pire. Dégradation.

L'avis de Sophie, bibliothécaire

Nous savons tous qu'une vie peut basculer en un instant, ne serait-ce que par les romans, les films, ou par le vécu de nos voisins, nos amis, ou par le vécu de notre propre famille ou de nous mêmes...

On est témoin des épreuves que vivent certaines personnes et on se demande parfois comment nous nous en sortirions à leur place.

C'est je pense le postulat de départ de ce livre d'Agnès Martin-Lugand, l'instant ou tout bascule, celui qui fait que tout change, qu'une vie, qu'une personne change, et que tout est remis en question....

Force, courage, persévérance, il faut tout cela pour résister et refaire surface...

C'est la force de ce roman auquel on peut très facilement s'identifier, tant du point de vue des victimes que des personnes touchées colatéralement....

Chacun réagira différemment selon sa sensibilité et sa force, chacun selon son vécu verra dans ce roman une belle résilience, ou un livre qui se lit facilement et que l'on oubliera aussi vite...

Je regrette pour ma part que nous n'ayons que les ressentis et perceptions des personnes touchées "colatéralement" par l'accident. Le roman aurait mérité plus de profondeur en donnant aussi la parole aux victimes, en faisant un aller retour sur les ressentis des uns et des autres. L'auteur a plutôt opté pour le triangle passionnel... reste à savoir si c'est au détriment ou à l'avantage du roman.

Un moment de lecture sympathique.



Roman

332 pages

Edition : Michel Lafon

Parution 20 mai 2020

Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube