Tous tes enfants dispersés

Mis à jour : mai 27

Beata Umubyeyi Mairesse


Ode aux mères persévérantes, à la transmission, à la pulsion de vie qui anime chacun d'entre nous, Tous tes enfants dispersés porte les voix de trois générations tentant de renouer des liens brisés et de trouver leur place dans le monde d'aujourd'hui. Ce premier roman fait preuve d'une sensibilité impressionnante et signe la naissance d'une voix importante.





Peut-on réparer l'irréparable, rassembler ceux que l'histoire a dispersés ? Blanche, rwandaise, vit à Bordeaux après avoir fui le génocide des Tutsi de 1994. Elle a construit sa vie en France, avec son mari et son enfant métis Stokely. Mais après des années d'exil, quand Blanche rend visite à sa mère Immaculata, la mémoire douloureuse refait surface. Celle qui est restée et celle qui est partie pourront-elles se parler, se pardonner, s'aimer de nouveau ? Stokely, lui, pris entre deux pays, veut comprendre d'où il vient.






« C'est l'heure ou la paix se risque dehors. Nos tueurs sont fatigués de leur longue journée de travail, ils rentrent laver leurs pieds et se reposer. Nous laissons nos coeurs s'endormir un instant et attendons la nuit noire pour aller gratter le sol à la recherche d'une racine d'igname ou de quelques patates douces à croquer, d'une flaque d'eau à laper ».

L'avis de Christiane, bibliothécaire bénévole

« Tous tes enfants dispersés » et le début d’une prière.

Premier roman bouleversant et sensible, d’une douceur que l’on n’attendait pas,

qui  « soulève délicatement le couvercle du chagrin » pour trouver l’apaisement.

L’écriture poétique contribue à l’émotion que provoque la lecture de ce beau livre.

Roman Littérature française

Parution le 21 août 2019

256 pages

Editions Autrement



Abonnez-vous à notre blog

Pour être informés des nouveaux posts

et avoir la possibilité de laisser vos commentaires.

  • Facebook
  • YouTube